L’araignée

APPRENDRE À SE FAIRE CONFIANCE

Apprenez à ne vous fier qu’à vous-même… Faites-vous confiance…

J’ai remarqué que, souvent, quand un groupe présente une chorégraphie, celles qui se pensent moins bonnes pratiquent avec acharnement tandis que celles qui ont de la facilité travaillent moins fort, car plus confiantes en leurs capacités.

Résultat ?  Au jour J, les élèves ayant moins pratiqué, se trompent tandis que celles qui rataient souvent leur coup, réussissent leur numéro, haut la main!

Le problème ?  Celles qui seraient parvenues à une chorégraphie sans faute, n’y arrivent pas parce qu’elles ont douté de leurs aptitudes.

Parce que durant la prestation, l’élève ayant le moins pratiqué se fourvoie.  Comme habituellement, elle ne le fait pas, celle qui a tellement répété et qui, maintenant, connaît la routine sur le bout de ses doigts,  AURAIT RÉUSSI du premier coup,  MAIS doute soudain de ce qu’elle s’apprête à faire et suit inévitablement l’autre dans sa déroute et TOUT LE MONDE S’EMBOURBE.

UNE GROSSE ARAIGNÉE, NOIRE, TOUTE VELUE…

Je faisais partie de la troupe de danse de mon professeur, Nagwa.  Nous passions une audition dans un restaurant.  En pleine soirée, parmi une multitude de clients, nous avions à présenter un petit spectacle.  Nagwa m’avait mise en plein centre du groupe, afin que je serve de repère à toutes.

Pendant que nous exécutions un numéro, que je savais par cœur, une araignée, noire et velue, presqu’aussi grosse que la moitié de ma main…, en fait, assez grosse pour que je la vois venir de loin, s’est avancée vers la piste de danse.

Horrifiée, je ne cessais de la fixer au point de me mettre à danser n’importe comment.  Vous imaginez la débandade produite dans le groupe ?

Inutile de préciser que nous n’avons pas obtenu le contrat!

LA LEÇON

Nous venions d’apprendre une belle leçon : se faire confiance et danser sans s’occuper des autres car, dans cette aventure, celle qui se trompait tout le temps, avait entrepris le bon enchaînement pour stopper net devant la réaction du reste du groupe.

Il ne faut jamais avoir à se dire ensuite : « Et dire que j’étais correcte!  »

 

Se tromper en spectacle ? Tout un art !

Se tromper ? Sans que cela ne paraisse ? Tout un art !

Lorsque je discute avec mes élèves, elles me rapportent souvent qu’elles ne veulent pas danser en public parce qu’elles ont peur de se tromper dans la chorégraphie.

Je leur réponds toujours : « Le spectacle !  C’est l’art de se tromper sans que cela ne paraisse! »

En effet, mis à part elles et moi, qui va savoir qu’elles viennent de faire un autre pas, ou mouvement, que celui qui était prévu?  Parmi le public ? Personne !

Qui, autre que vous et moi, peut dire que vous vous êtres trompées ?

Comment les spectateurs peuvent-ils dire avec assurance : « Là! Elle vient de se tromper! »?

Bien sûr, si la danseuse cesse de sourire, fronce les sourcils et s’arrête carrément de danser, elle a une chance qu’on se dise : « Hum, je pense qu’elle vient d’oublier un truc! »

Si le spectateur regardait la danseuse d’à côté, il ne vous a donc pas vue! Donc, vous vous en tirez…

 Ayez du fun !

Si celui-ci vous regardait mais que vous souriez de toutes vos dents, il ne saura pas que vous vous demandez la suite de la chorégraphie, puisqu’il ne regarde que vous et que vous semblez détendue.

Ne cessez jamais de sourire quand vous dansez, quoi qu’il arrive et pensez à un pas, ou mouvement, passe-partout que vous pourriez automatiquement faire si vous faites un « blackout »!

Si vous réagissez de cette manière, la musique se chargera de vous rappeler le pas, ou mouvement,  suivant et vous pourrez terminer votre prestation en toute confiance.

La salle est pleine d’Amour…

Surtout, surtout, rappelez-vous que ces parents, ces amis, réunis dans la salle pour vous voir, sont emplis d’amour pour vous et, selon le Dalaï-Lama « L’amour, c’est le non-jugement! ».

Souriez et dansez !  Vous serez reconnues pour votre passion! Point à la ligne.  Aïcha qui vous encourage tellement à danser ! 🙂

Attends ! Je vais t’aider !

ENTRAIDE ET RESPECT

L’entraide, fait partie des valeurs véhiculées à l’Académie.

Il est important pour moi de traiter mes élèves avec respect et de tout faire en mon pouvoir pour les aider à réaliser leurs aspirations.

Par exemple, jamais une élève n’est forcée de danser en public si elle ne se sent pas prête mais avec l’aide active que l’on retrouve à l’Académie, il advient souvent que cette nouvelle apprentie, réticente au début, adhère totalement à l’idée, après avoir vécu une expérience d’intense entraide.

LA RUCHE S’ANIME…

Dès qu’un problème est connu, on voit la ruche s’animer.

D’une façon toute naturelle, des élèves n’hésitent pas à se rencontrer, chez l’une comme chez l’autre, afin de pratiquer leur chorégraphie.

Elles s’échangent des trucs pour mieux performer, pour mieux gérer leur stress, lors de la présentation d’un numéro, par exemple.

L’une se propose pour des pratiques, l’autre pour le maquillage, une autre encore s’occupera de couture, de prêter une ceinture, etc…

Il y a mille et un exemples se terminant souvent par une belle amitié car se retrouver avec quelqu’un pour partager une émotion apporte un soutien qui peut aider à surmonter la solitude et le chagrin.

On trouve toujours des solutions pour n’importe quel problème.  Souvenez-vous de cette pensée positive: « Lorsque tout semble aller contre vous, souvenez-vous que les avions décollent toujours  face au vent. » – Henri Ford

Je me sens vraiment chanceuse de pouvoir connaître ces émotions si positives: l’entraide et le respect, grâce à mes élèves que j’adore !

Merci la vie !  Aïcha 🙂

 

Réaliser son rêve ! Pourquoi pas ?

RÊVER ET RÉALISER…

Je crois fermement qu’une personne arrivant à l’Académie est  porteuse d’un rêve.

Je pense également que je dois tout faire en mon pouvoir pour l’aider à le réaliser.  Aussi, je m’intéresse sincèrement à elle.

Durant nos échanges, je n’hésiterai pas à lui poser des questions, à tenir compte des raisons qui la poussent à se présenter dans mes cours.

Je sais écouter avec attention et prendre le temps nécessaire pour le faire.

Je possède cette qualité de trouver ce qu’il y a de spécifique et d’unique dans une situation et je cherche toujours une solution qui conviendra au plus de gens possible.

L’EMPATHIE DOIT ÊTRE PRÉSENTE !

J’encourage également tous mes élèves à agir de cette façon.  Souvent, celles-ci me disent qu’elles ont trouvé une famille en l’Académie…  et cette affirmation me comble d’aise.

N’hésitez pas à me confier vos buts et vos aspirations car je suis là, pour vous.

Bien des élèves sont arrivées à réaliser leurs rêves à l’Académie !

Passez une excellente et belle journée!  Aïcha 😉