BALADI, COURS PRIVÉS ET ZÉRO RÉSULTAT

FAIRE DE LA COMPÉTITION

Parmi les élèves que j’avais à l’Académie de Danse Orientale de Québec, il en était une dont je savais que son rêve était de faire de la compétition.

Par conséquent, comme je voulais  l’aider à atteindre son but, durant des cours privés, je la conseillais souvent sur les pas et mouvements de baladi à travailler.

En d’autres termes, je désirais lui apprendre à vaincre ses faiblesses.

PAS LE TEMPS

Cependant, elle n’avait pas de temps à mettre sur la pratique de la technique.  Cette situation me désolait car elle avait un certain potentiel qu’elle n’exploitait pas.

Un jour, je lui ai carrément suggéré de cesser de prendre des cours privés car elle jetait littéralement son argent par les fenêtres.

CONSEIL D’AMIE

De même, je lui ai dit : « C’est l’amie qui te parle… car si tu veux gagner des compétitions, tu ne mets pas l’énergie qu’il faut pour les gagner.  Tu serais mieux de cesser de prendre des cours de danse du ventre; d’analyser ta situation et de prendre une décision éclairée pour réaliser tes rêves…  D’ailleurs, est-ce qu’aller en compétition est encore ton rêve? »

L’ABANDON

Après cette rencontre, je n’ai même pas été surprise de son abandon.  En d’autres termes, elle quittait pour réfléchir. Cependant, j’aimais mieux cela.

DÉCISION PRISE

Puis, elle est revenue, quelques années plus tard, en me disant  qu’elle était maintenant bien décidée et qu’elle savait ce qu’elle voulait vraiment.

Alors, je lui ai demandé si elle était prête à faire ce que je lui conseillerais.

Dans le même esprit, elle a répondu par l’affirmative et je l’ai reprise. Je n’ai jamais été déçue…

Bonne semaine à tous!  Aïcha 🙂